Nombre de fumeurs en ont fait l’expérience : les premières bouffées tirées sur une vapoteuse s’accompagnent souvent d’une quinte de toux. Un phénomène qui conduit certains d’entre eux à renoncer immédiatement à la vape. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette toux.

D’abord, l’absence d’agents anesthésiants comme ceux que l’on trouve dans les cigarettes combustibles, amène l’organisme à manifester un rejet. Logique, on n’a pas été conçu pour inhaler de la vapeur ! Il faut donc un peu de temps pour que le corps s’habitue aux produits contenus dans les e-liquides. Ensuite, peut-être est-il nécessaire de modifier la façon d’aspirer. On ne tire pas sur une vapoteuse comme on le fait sur une cigarette. Mieux vaut commencer par de lentes bouffées de trois à quatre secondes plutôt que par des bouffées courtes et puissantes. Le propylène glycol (PG), qui sert notamment à porter les arômes, peut lui aussi être une source d’irritation. Dans ce cas, on s’orientera vers un e-liquide moins dosé en PG et plus riche en glycérine végétale (VG), voire du Végétol. Autre facteur de toux possible : la nicotine. Si elle n’est pas dangereuse, celle-ci présente un caractère irritant. Or, pour augmenter ses chances de sevrage, un gros dosage de nicotine est essentiel. Donc pour que celle-ci passe bien en gorge, il est important de disposer d’un matériel adapté avec un tirage serré (proche de la cigarette) et une puissance modérée. A considérer également, les e-liquides aux sels de nicotine, moins irritant en gorge. Principal avantage : on peut bénéficier d’un dosage en nicotine élevé sans ressentir d’irritation en gorge.

Avez-vous plus de 18 ans ? Sweetch défend les valeurs de la santé et de la sécurité, et s'engage à protéger les mineurs et les jeunes.
Désolé ! Vous devez avoir au moins 18 ans pour visiter notre site web.
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.