B-vapor

Présentation


Christophe Saia, originaire de Bex, est arrivé à la vape l'année dernière et depuis... quelle success story !

Fumeur depuis ses 12 ans, il pensait sérieusement à arrêter. Il a plusieurs fois essayé, sans succès. Le déclic s'est produit à l'occasion de la journée mondiale sans tabac de l'année dernière, le 1er juin 2017. Il y avait un concours à la clé... il a décidé d'arrêter. Il savait que ça allait être dur... Poussé par un ami, il a décidé de se mettre à la vape pour l'aider à tenir et a poussé la porte de la boutique Sweetch à Lausanne.

Francisco (Paco pour les intimes), l'a conseillé, lui a fait goûter des jus et Christophe est reparti avec une eGo AIO sous le bras.

Il rigole en expliquant que depuis, il a troqué sa petite Joyetech contre de nouvelles boxes et est passé au reconstructible. Passage obligé pour un amateur de goûts et de saveurs comme lui.

Son premier e-liquide ? Il avait choisi un café, le Hazelnut Coffe de Vapor Shark. Il ne le savait pas encore, mais les premières ébauches de sa future inspiration étaient posées...

Première recette : un café noisette !


La vape a vite fait partie de son quotidien, et la passion s'en est mêlée. Et Christophe a vite eu envie de se mettre au DIY et fabriquer ses propres jus. "Aussi parce que sinon ça allait vite coûter cher" a-t-il glissé avec humour.

Une petite visite dans ses shops favoris, et il a commencé à se constituer une première réserve d'arômes.

Son objectif ? Surtout pas de sucre, il n'aime pas le sucré. Et l'envie de reproduire son café noisette, mais sans aucun ajout de sucre.

Après de nombreux essais, un long mois de steep, la première recette était née, le fameux Brain Coffee.

b-vapor-coffee
b-vapor

Du fait maison à la première production en série


Un soir de vape avec des amis, son Brain Coffee a commencé à faire des intéressés.

- Tu ne penserais pas à en faire plus et les vendre ? Lui demande-t-on.

- Tu serais intéressé à en acheter si j'en faisais ? Répondit-il sans hésitation.

La discussion a démarré ainsi, l'idée a germé.

Et en octobre, le 23 octobre 2017, date de son anniversaire, la première production à plus grande échelle du Brain Coffee voyait le jour. Ne dit-on pas qu'il n'y a pas de hasard ? Un beau cadeau personnalisé pour notre chimiste en herbe.

Niveau production, il a commencé dans un espace improvisé dans le salon de son appartement, transformé avec une tente de fabrication complètement hermétique pour garantir un environnement sain.

Mais il a vite dû s'organiser un vrai laboratoire. Une salle grise, car Madame Saia n'en pouvait plus des odeurs dans tout l'appartement. Alors Christophe trouve un local, s'y installe, déménage son matériel et ses 200 bouteilles d'arômes.

Les étapes de création


Christophe aime jouer avec les goûts, les saveurs. Comme en cuisine, domaine dans lequel sa femme aimerait qu'il participe plus, car il est très doué selon ses dires.

Le sens des mariages et des associations, il le possède. Le reste, il l'apprend en tâtonnant, en autodidacte. Mais il précise, très sérieux, que c'est "un tâtonnement dirigé", car il a un ami, Cédric de chez Fumerolles, qui teste ses jus à chaque étape de la fabrication et l'aiguille dans son processus de fabrication. Même s'il écoute volontiers ses conseils, le dernier mot, c'est toujours lui qui l'a. Il tient à rester libre dans ses créations !

Pour un jus, ce ne sont pas moins de 40 à 50 essais qui sont nécessaires avant d'atteindre l'équilibre idéal. Christophe est catégorique: "Je ne sortirai jamais une recette que je n'aime pas. Je dois arriver à un liquide qui me plaît vraiment". Par recette, nous parlons quand même, selon les jus, de jusqu'à 11 arômes différents qui se côtoient, se croisent, se complètent et s'associent pour atteindre une homogénéité parfaite. Avec toujours un mois de steep pour libérer les arômes.

b-vapor
b-vapor-mapple-pie

Sa deuxième recette


C'est au Vapexpo Paris qu'il a gouté son premier liquide sirop d'érable. L'idée l'a séduit, pourtant le sirop d'érable devient trop vite écœurant. Christophe ne veut toujours pas ajouter de sucre dans ses e-liquides.

Il cherche à faire un all-day, un liquide qui se vape facilement sans nous rester sur l'estomac. Et c'est reparti pour des semaines de tests, de dégustations, d'attente... il imagine plein d'associations: la cannelle, le popcorn, jusqu'à trouver la céréale qui fera l'association parfaite pour composer le Maple Reef que nous connaissons tous et qui est sorti juste avant les fêtes.

Et le Wasabi, alors ?


L'histoire est jolie... Avec son collègue de bureau, ils vont régulièrement manger japonais. La discussion tourne vite autour de la vape et des futures idées de recettes de liquides. Comme une blague, ils lancent l'idée d'un liquide Wasabi. C'est ce jour-là qu'est né le nom: Wasabi Shot. Christophe décide de relever le défi !

Mais là commence un véritable parcours du combattant. D'abord, trouver l'arôme naturel Wasabi. De préférence, aucun arôme artificiel dans les jus de B-Vapor. Mais travailler sur des saveurs naturelles pour plus de justesse et d'authenticité.

Lorsqu'il arrive, la déception est grande. "Que vais-je bien pouvoir faire avec cet arôme, il manque de goût". Les idées d'association fusent et tout le monde y va de son avis. Christophe décide de tenter le melon. Son épouse aurait préféré l'ananas.

Il commence son travail d'orfèvre. Tente des combinaisons diverses. Ajoute des herbes pour travailler le côté piquant. Puis trouve l'idée de la custard qui l'emporte, mais il la composera lui même.

Lorsque la recette le satisfait, rupture de stock de son arôme melon. Impossible de la trouver. Tout est donc à refaire et recommencer... jusqu'à ce qu'il tente, enfin, l'ananas. Et là, le verdict est sans appel. Le mélange fonctionne, bien mieux qu'avec le melon. La recette est vite finalisée, la production est lancée. Et Wasabi Shot arrive dans nos boutiques le vendredi, prêt pour le lancement du lundi 5 mars.

Un lancement orchestré de main de maître, digne des plus grandes marques qui travaillent avec des équipes et des moyens autrement plus costauds.

b-vapor-wasabi

Et la suite ?


Lors de l'interview, on n'a même pas souhaité savoir quelle nouvelle recette était dans l'esprit de notre créateur. Il a rapidement glissé qu'il savait déjà ce qui se préparait, et qu'il y aurait une nouvelle fois un ingrédient mystère. La surprise sera de taille... Niveau délai ? Avant l'été, Christophe s'est engagé.

Nous, on et devenus fans de ses saveurs originales. On est surtout fier de voir à quel point la vape se développe dans notre petit canton de Vaud, et heureux de compter de tels talents près de nous. Si vous voulez lire notre article test "10 jours avec les B-Vapor", c'est par ici. Il s'intitule: "B-Vapor, du génie à l'état liquide".

Nous souhaitons à Christophe tout le succès qu'il mérite avec sa marque B-Vapor et sommes heureux d'être là pour le voir grandir. Merci pour ton temps et pour cette chouette interview... Et vivement la prochaine nouveauté.

Merci de votre lecture. A bientôt pour un nouvel article. 

L’équipe Sweetch

Avez-vous plus de 18 ans ? Sweetch défend les valeurs de la santé et de la sécurité, et s'engage à protéger les mineurs et les jeunes.
Désolé ! Vous devez avoir au moins 18 ans pour visiter notre site web.
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.