Nous vous avons récemment parlé des principales idées reçues concernant la cigarette électronique et la santé, ainsi que de celles concernant la nicotine. Aujourd’hui nous allons vous parler des idées reçues concernant le matériel (cigarettes électroniques / batteries).

On dit que « La cigarette électronique c’est compliqué »

 C’est faux. Elle l’a été pendant un temps, mais c’est du passé ! La technologie évolue, les e-cigs aussi. Avec les nombreux kits débutants que l’on trouve aujourd’hui sur le marché, rien de plus simple que de se mettre à la vape ! Chaque cigarette électronique a sa prise en main, son ergonomie, son format, son poids, son autonomie, son type de tirage et de puissance. La seule difficulté réside dans le choix du matériel qui vous conviendra le mieux (ce choix étant très personnel), mais les conseils d’experts en ligne ou en magasins peuvent vous aider à vous orienter vers le produit le plus adapté à vos besoins. 

On dit que « La cigarette électronique n’est pas fiable »

C’est faux. Les accidents/explosions qui ont été relatés dans les médias étaient associés aux cigarettes électroniques alors qu’ils étaient en réalité liés aux batteries/accus. Il est important de souligner que ces derniers étaient liés à une mauvaise utilisation du matériel (utilisation d’un chargeur inadapté, bricolage, etc.) et que ces phénomènes ont bien souvent été surmédiatisés. Comme pour toute batterie (téléphone portable ou tout autre appareil électrique), certaines précautions sont nécessaires. 

On dit que « Une batterie peut exploser à tout moment et sans raison »

C’est faux. Les médias ont véhiculé l’image de véritables bombes à retardement en surmédiatisant les rares accidents survenus avec des cigarettes électroniques. Comme nous l’avons évoqué précédemment, ces accidents sont survenus à la suite de mauvaises manipulations du matériel et plus particulièrement des accus.

En effet, l’explosion d’un accu (et pas de la cigarette électronique !) peut survenir en raison d’un « emballement thermique » résultant d’une chaîne qui peut être provoquée par une forte chaleur,  un choc ou un court-circuit.

Une batterie/un accu de cigarette électronique n’est pas une simple pile AAA ! Il n’est pas recommandé de les transporter au fond d’une poche à côté de son trousseau de clé. Il existe plusieurs solutions pour transporter vos batteries de façon totalement sûre et par conséquent prévenir tout risque : étuis en silicone, boîtiers, holsters, etc. 

On dit que « Il faut toujours charger complètement une batterie avant la première utilisation »

C’est faux. A l’époque les batteries étaient composées de nickel et devaient être « calibrées », ce qui impliquait une charge complète avant la première utilisation. Aujourd’hui la majorité des batteries sont faites de lithium-ion, qui est doté d’un système « d’auto-calibration » qui rend cette manipulation inutile. Il faut savoir qu’en sortant de l’usine les batteries sont chargées de 40-70% (pas plus pour éviter qu’elles se détériorent avec le froid d’une soute d’avion ou la chaleur d’un entrepôt, pas moins pour qu’elles n’arrivent pas totalement déchargées). Vous pouvez sans autres la charger complètement avant la première utilisation, mais ce n’est pas un problème si vous ne le faites pas. 

On dit que « Plus on recharge une batterie, plus elle s’use »

Une batterie a une durée de vie limitée qu’on appelle cycles de charge (entre 500 et 1000). Un cycle correspond à la totalité de la capacité de la batterie, en une seule ou plusieurs fois. Ce qui veut dire que si vous utilisez 50% de la batterie, la rechargez, et l’utilisez à nouveau 50%, vous aurez effectué un cycle complet. Même chose si vous utilisez un autre pourcentage de la batterie et peu importe le temps écoulé entre chaque chargement : seule la décharge compte dans le calcul des cycles. 

On dit que « Il faut vider complètement la batterie avant de la recharger »

C’est faux. Les batteries au nickel avaient une « mémoire de charge », il était donc nécessaire de les laisser se décharger complètement. Avec les batteries au lithium-ion ce problème ne se pose plus. C’est même tout le contraire ! Vous risquez de réduire sa capacité de charge, de détériorer la batterie et de la rendre moins sûre si vous prenez l’habitude de la laisser se vider complètement. En effet, les batteries sont sensibles à la chaleur et chauffent davantage si vous les chargez longtemps. Il est donc avantageux de faire des charges partielles.

En résumé : chargez-la quand vous en avez l’occasion et ceci avant qu’elle ne soit à moins de 5% ! 

On dit que « On peut laisser charger sa batterie toute la nuit »

Oui et non. Les dernières générations de batteries ont un système qui stoppe le chargement lorsque celui-ci a atteint 100%. Il n’y a par conséquent pas de risque de surcharge. En revanche si vous ne débranchez pas votre batterie de la source d’alimentation quand elle est entièrement chargée, elle va se vider légèrement et reprendre le chargement, ce qui peut réduire sa durée de vie car elle entamera des cycles de charge inutilement. Et on ne vous parle pas des conséquences économiques et écologiques de cette pratique… 

Une batterie inutilisée est une batterie fichue

Il faut savoir qu’une batterie se décharge toute seule, même si elle n’est pas utilisée. Une batterie conservée aux alentours de 0% de charge risque d’entrer dans un état de décharge profonde et les cellules risquent d’être détruites. Si elle est conservée proche de 100%, la tension au sein de la batterie est trop forte et cela aura pour conséquence une dégradation de sa capacité avec le temps. Une batterie conservera la majorité de sa capacité si elle est chargée à 40% avant d’être entreposée. Autre élément, plus la batterie est conservée à une température basse, moins elle perdra de sa capacité (par exemple une batterie chargée à 40% et stockée à 0° perdra 2% de sa capacité, alors que si elle est chargée à 100%, elle en perdra 4%. Une batterie stockée à 25°C et chargée à 40% perdra 4% de capacité, alors qu’elle en perdra 20% si elle est chargée à 100% au moment du stockage). En résumé : stockez vos batteries dans un endroit frais (évitez tout de même le frigo, l’humidité pourrait la dégrader) et chargées à 40%. 

Avez-vous plus de 18 ans ? Sweetch défend les valeurs de la santé et de la sécurité, et s'engage à protéger les mineurs et les jeunes.
Désolé ! Vous devez avoir au moins 18 ans pour visiter notre site web.
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.