effet passerelle ecigarette cigarette

Introduction


Le Prof. Sandra Chyderiotis, ingénieure de recherche Inserm et diplômée de l’Université Paris-Sud, a mené une équipe de chercheurs français dans le cadre d’une nouvelle étude parue en janvier 2020. Ils ont analysé le rôle de l’utilisation de cigarettes électroniques sur le statut de fumeurs quotidiens de cigarettes âgés de 17 ans. Il se sont basés sur des données rétrospectives d’une enquête nationale représentative menée en 2017.

L’effet passerelle : qu’est-ce que c’est ?


Il s’agit d’une théorie selon laquelle la cigarette électronique inciterait les non-fumeurs et plus particulièrement les jeunes à commencer à fumer des cigarettes traditionnelles.

Rien ne prouve à ce jour que ce phénomène existe. Mais cette théorie et le principe de précaution qui y est associé servent aux détracteurs de la cigarette électronique à justifier certains actes. La mise en place d’actions restrictives, entre autres.

L’argument principal est que le vapotage favoriserait et maintiendrait la dépendance à la nicotine. Par extension, elle rendrait la cigarette traditionnelle plus attractive pour les jeunes. Les jeunes qui testent la cigarette électronique seraient, selon cette théorie, plus susceptibles de commencer à fumer que ceux n’ayant jamais essayé le vapotage. Voyons ce que conclut cette étude.

Que dit cette étude ?

Cette étude est un extrait d’un suivi mené par l’OFDT (Observatoire Français sur les drogues et toxicomanies) en 2017. Il portait sur 39’115 adolescents de 17 ans.
Selon les chiffres :

  • 34.1% des adolescents déclaraient avoir fumé au moins 1 cigarette le mois précédent et 25.1% fumer quotidiennement.
  • 16.8% ont déclaré avoir utilisé la cigarette électronique au moins une fois le mois précédent et 1.9% en avoir fait un usage quotidien.

Parmi les 23'000 adolescents ayant déjà fumé au moins 1 cigarette dans leur vie, ceux ayant essayé la cigarette électronique étaient 38% moins enclins à devenir fumeurs quotidiens que ceux ne l’ayant jamais essayée.

Les mêmes résultats ont été trouvés pour ceux ayant essayé la cigarette électronique avant de commencer à fumer.
Les chercheurs ont donc conclu à l’absence d’un effet passerelle en France.

cigarette traditionnelle e-cigarette ecig passerelle lien

Les résultats pourraient nourrir l’hypothèse d’un effet de concurrence, voire de rempart de la vape face au tabagisme des adolescents. Une hypothèse déjà évoquée par certains spécialistes, comme par exemple par le Prof. Dautzenberg dans le cadre du suivi Paris Sans Tabac. En effet, elle pourrait expliquer l’impressionnante chute du tabagisme adolescent dans les pays où le vapotage s’est développé ces dernières années. Affaire à suivre…

Conclusion


Les résultats de cette étude ne mettent en évidence aucun risque accru de transition vers un tabagisme quotidien après avoir expérimenté la cigarette électronique. Les auteurs soulignent toutefois l’importance de mener d’autres études avec des méthodes d’interférences causales.

Merci pour votre lecture

L'équipe Sweetch

Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.