En cet été de fortes chaleurs, on nous accompagne et on nous indique comment gérer notre corps, en nous conseillant de boire souvent et beaucoup pour rester bien hydraté, de manger suffisamment, de rester à l’ombre dans la mesure du possible, même de réduire nos efforts physiques.

On nous révèle aussi comment gérer notre intérieur au mieux, en fermant les stores et les volets de nos maisons et appartements durant la journée, en ouvrant les fenêtres la nuit uniquement, en essayant de créer des courants d’air, en investissant dans des ventilateurs et autres brumisateurs pour garder un environnement confortable dans la mesure du possible.

Mais personne ne nous dit comment gérer notre e-cigarette. Pourtant, elle aussi peut souffrir de la chaleur. Il y a des risques qu’il faut connaître pour lui faire éviter la surchauffe à elle aussi.

"La box était tellement chaude qu’elle s’est presque brûlé la main en voulant la reprendre"

« L’anecdote est arrivée par une cliente sympathique. Elle est arrivée plutôt énervée contre elle-même en expliquant en riant qu’elle avait oublié sa Pico Baby dans la voiture tout l’après-midi. Elle n’avait pas encore le réflexe de l’emmener partout, et que c’était sa condition sine qua none pour ne pas risquer d’avoir envie de retoucher à une cigarette. Mais ensuite, de retour dans sa voiture, la box était tellement chaude qu’elle s’est presque brûlé la main en voulant la reprendre. Elle était garée à Lausanne, en plein soleil, de midi à 17 heures. Nous, on a immédiatement réagi, et on a beaucoup moins ri en entendant son histoire. Evidemment, on lui a conseillé de ne plus l’oublier, mais pas pour les raisons qu’elle pensait. Pour des raisons de sécurité liées à la chaleur de sa batterie. Et on lui a demandé d’être plus vigilante à l’avenir. Parce qu’elle a eu beaucoup de chance cette fois, mais elle a manqué de sérieux et surtout l’anecdote aurait pu se terminer autrement avec une explosion à la clé. »

Pour rappel, vos accus sont en lithium... !


Pour rappel, nos accus sont en lithium, exactement le même composant que l’on retrouve dans les batteries de nos smartphones, tablettes, appareils photo numériques, ou ordinateurs portables par exemple. La batterie est donc un outil sécurisé à quelques exceptions près. Notamment, si sa température s’élève trop, elle peut risquer de dégazer (voir article précédent à ce sujet).

Comme le précise le TCS dans un article : la voiture est un piège à chaleur.

Pour parler degrés, c'est la carrosserie qui chauffe le plus vite, pour se propager ensuite à l’intérieur de l’habitacle. Lors de journées telles que celles que nous connaissons en ce moment, entre 35 et 38 degrés au plus chaud de la journée, l'échauffement peut rapidement atteindre des niveaux critiques et monter jusqu’à 60 voire 80 degrés pour nos températures caniculaires actuelles si elle reste en plein soleil durant une durée prolongée. Le Journal de Montréal nous mentionne même une température atteignant les 100 degrés à l’intérieur d’un véhicule immobilisé.

Cependant, quels que soient les degrés que nous rencontrons, au-delà de 40 degrés nous sommes dans des tranches qui restent anormalement élevées avec les risques que cela comporte. C’est pourquoi le fait de laisser notre cigarette électronique dans cet environnement confiné va amener notre batterie à monter en température et les dangers qui y sont liés.

Nous avons pris l’exemple de la voiture, mais toute autre exposition directe au soleil et à la chaleur suit le même exemple. Poser votre box sur une table au soleil n’est pas judicieux. Ou au fond d’un sac de plage qu’on laisse sur le sable pendant une session de baignade qui se prolonge, même combat. On prend soin d’elle comme d’un objet fragile qui n’apprécie pas la chaleur. D’ailleurs, votre iPhone apprécierait d’être logé à la même enseigne.

Ça, c’est à notre sens l’un des grands avantages de la vape comparée à la clope. On arrive à se rafraîchir la bouche en vapotant, chose qui reste impossible avec une cigarette et le tabac qui brûle et chauffe encore plus et n’est pas des plus agréable en pleine chaleur. La vape, c’est encore plus de circonstance en ce moment et c’est même pour ça qu’on a remarqué que l’été, c’est le meilleur moment pour arrêter de fumer.

Et nous ajoutons un petit conseil bien approprié pour la saison : les saveurs de e-liquides, exactement comme la nourriture, peuvent suivre la météo et les saisons. En été, on a plutôt tendance à se diriger vers des mets froids, des salades, des sorbets glacés et se réjouissant de l’automne pour retrouver nos émincés à la crème et autres mets au fromage. Choisissez-les mentholés, rafraîchissants ou fruités frais pour vous offrir une petite bouffée glaciale bien appréciée. Venez faire un tour en boutique, on vous en fera déguster quelques-uns. Le Blue Bird de Cloud Vapor, par exemple, a une réelle faculté à laisser une belle impression frigorifiée au fond de la gorge. De même que les Fruizee qui créent l'événement depuis le début de l'été. Succulents !

Conclusion


Nous vous souhaitons un bel été, à la mer et à la piscine pour les plus chanceux d’entre vous. Avec la climatisation ou un bon ventilateur dans les bureaux pour d’autres qui ont de la chance aussi. Et pour les derniers, qui n’ont ni vacances ni air conditionné, bon courage. Rappelez-vous que la canicule ne dure jamais, en pensant que dans quelques semaines déjà, l’automne et le froid nous feront pester… en attendant avec impatience l’arrivée de l’été prochain. Alors on tient bon et on savoure la belle saison.

Rappelez-vous de rester prudent, gardez votre vaporette à l’ombre et hydratez-vous bien tout en profitant du soleil.

Merci de votre lecture. A bientôt pour un nouvel article. 

L’équipe Sweetch

Avez-vous plus de 18 ans ? Sweetch défend les valeurs de la santé et de la sécurité, et s'engage à protéger les mineurs et les jeunes.
Désolé ! Vous devez avoir au moins 18 ans pour visiter notre site web.
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.