Cupti

Sweetch a depuis remplacé cette vapoteuse par un modèle plus récent: la X-priv de Smok.

Introduction

Aujourd'hui Kangertech nous dévoile une nouvelle version de sa Nebox : la Cupti. Une box dotée de technologie “leaking proof“ ainsi que d'un grand réservoir, le tout dans un design épuré.

La Cupti vaut-elle vraiment la peine d'être votre compagnon quotidien ou s'agit-il uniquement d'une réponse à Joyetech et sa Egrip 2?

Présentation et packaging

Kangertech nous présente son produit dans une boîte cartonnée noire et rouge rappelant les débuts de la marque. Dans son emballage nous pouvons trouver l'appareil accompagné d'un câble de recharge USB, un embout plus fin, deux résistances de valeur 0.5 et 1.5 ohm ainsi qu'un manuel imagé en français.

Mention spéciale aux stickers coloré pour les batteries qui donneront un style différent à votre box.

Package Cupti

Cette cigarette électronique : parlons-en

La Cupti reprend les codes de la Nebox avec un design compact "all-in-one" comprenant un réservoir interne de 5ml. Le changement le plus frappant est au niveau de l'airflow complètement repensé afin de permettre une vape aérienne tout comme une vape plus serrée.

Le drip tip fourni sur l'appareil est plus adapté à la vape aérienne alors que le second à l'intérieur de la boîte est plus axé sur la vape indirecte comme un tirage cigarette. En changeant la résistance nous allons expérimenter ces deux tirages.

Cupti noir
Cupti batterie

En plus d'être compacte, la Cupti est faite pour accueillir un accu 18650 qui permet une grande autonomie ainsi que la possibilité de changer de batterie au cours de la journée en un rien de temps, si vous en possédez plusieurs.

Nous utiliserons donc avec cette box un accu Efest 18650 pour avoir une autonomie de 3000 mAh idéale pour une pleine journée d'utilisation.

L'écran

La Cupti est dotée d'un écran sur sa face supérieure, accompagnée des boutons de réglage de puissance. La box peut aller de 7 à 75 Watts pour convenir à tous les types de vapoteurs. 

Pour les résistances, Kangertech nous propose les 0.5 ohm, les 1.5 ohm ainsi que des résistances en nickel pour une vape en contrôle de température auto-régulé. Plus besoin de régler le wattage car ici le chipset définit automatiquement la puissance qui conviendra le mieux par rapport à la résistance. Bref, utilisation on ne peut plus aisée.

En ce qui concerne le remplissage, tout est extrêmement simple et rapide : il suffit de dévisser la partie supérieure du tank pour accéder au réservoir. Là une ligne est marquée sur le côté de l'appareil comme point de repère pour voir clairement le niveau maximum de liquide à mettre à l'intérieur. Reste à revisser le tout, et en quelques secondes chrono c'est reparti pour plus de vape ! Cupti réservoir

Cupti versus Nebox : ce qui a changé

Cupti Nebox
  • 5 ml de liquide
  • Remplissage simplifié par le haut
  • Aucun problème de suintement
  • Airflow réglable
  • Changement de batterie simplifiée
  • Moins volumineuse
  • 10 ml de liquide
  • Remplissage par le bas en utilisant une pièce de monnaie pour dévisser
  • Suinte et se vide si un entretient quotidien n'est pas fait
  • Arrivée d'air prédéfinie
  • Changement de batterie avec une pièce de monnaie pour dévisser
  • Plus grande que la nouvelle version

Après le test, voici notre diagnostic

On a rempli la Cupti le liquide Cloud Farmer de chez Cloud Vapor avec les résistances en 0.5 ohm dans une plage de puissance tournant autour de 40 watts pour une bonne quantité de vapeur chaude sans être brûlante. La quantité de vapeur est extrêmement agréable et permet de ressentir cette sensation de remplissage au niveau des poumons. La résistance 1.5 ohm est plus axée sur la vape indirect comme la cigarette ce qui fait que notre préférence s'est plutôt portée sur la 0.5 ohm au vu de le la sensation apportée par cette dernière.

En ce qui concerne l'autonomie les 3000 mAh suffisent largement pour une journée et permettent de ne pas s'en soucier. Le niveau de batterie est quant à lui amélioré par rapport aux anciens modèles plus simplistes. Ici, la jauge est bien visible et claire, en plus d'être précise

Si jamais vous êtes un grand consommateur et que vous craignez quand même que la batterie ne tienne pas la journée, il est toujours possible de prendre avec soi un accu supplémentaire au lieu de transporter le chargeur.

ATTENTION : ne vous baladez pas avec une batterie sans boîte de protection ou une case en silicone. Le risque de l'abîmer est trop grand.

Points positifs

Points négatifs


  • Box compact
  • 5 ml de liquide
  • Batterie 18650
  • Nouveau système “leaking proof“
  • Remplissage facilité
  • Bouton fire un peu petit
  • Drip tip un peu “râpeux“

Conclusion

La Cupti est un indispensable aux grands consommateurs de liquide de par son réservoir de 5ml, mais aussi un excellent appareil puissant avec une bonne autonomie. Là où son concurrent direct Joyetech a voulu créer un appareil plus petit, Kangertech fait le choix de la puissance et de la durée. La Cupti a notre préférence, de par la quantité de liquide qu'elle peut contenir ainsi que par son autonomie (surtout le fait de changer de batterie qui permet de pallier aux oublis de mettre à recharger sa box).

Il est clair que la Cupti est un appareil bien conçu qui a su suivre le succès de la Nebox, sans pour autant être un produit juste développé pour répondre à la concurrence. L'appareil est bien ficelé et se retrouve classé dans nos favoris de cette année 2016.

Pour la petite anecdote, notre fondatrice Sweetch, Isabelle, vape avec bonheur sur la Cupti depuis son lancement. 

Nous conseillons sans hésitation cet appareil à tous les vapoteurs désireux d'avoir une autonomie agréable accompagnée d'un réservoir pouvant tenir une journée entière sans avoir le besoin de le remplir.

Merci de votre lecture. A bientôt pour un nouvel article.

L’équipe Sweetch

Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.