Vous ne pouvez pas créer de nouvelle commande depuis votre pays.

Catégories

Sweetch et Entrée de Secours collaborent dans un but de réduction des risques

Publié le : 14/06/2019 09:37:32
Catégories : Actualités Rss feed , Conseils Rss feed , Tabagisme Rss feed

Sweetch et Entrée de Secours

Introduction


A l’occasion de la Journée Mondiale sans Tabac en mai dernier, l’antenne nyonnaise d’Entrée de Secours nous a contactés dans l’optique d’une collaboration. L’objectif était d’aider les fumeurs dans leur sevrage tabagique. Nous avons eu le plaisir de rencontrer Ariane, infirmière du centre d’accueil de Nyon, et d’échanger avec elle.

Entrée de Secours : qu’est-ce que c’est ?


En 2015 l’antenne nyonnaise d’Entrée de Secours, centre régional d’accueil, de soutien et d’orientation pour personnes toxicodépendantes et leurs proches, voyait le jour. Un centre qui offre un accueil chaleureux en semaine, de 14h à 19h, sauf le mercredi.

On y trouve divers horizons : des intervenants sociaux, des infirmiers, des médecins et un psychiatre qui apporte son aide et fait le lien avec le Pôle addictologie de l’Hôpital de Prangins.

Les prestations du centre sont très complètes et variées :

  • Prestations à bas seuil d’accessibilité de type réduction des risques et aide à la survie (espace d’accueil collectif, repas-collations, douche et matériel stérile & consignes de réduction des risques, …)
  • Accompagnements psycho-sociaux, suivis thérapeutiques aides administratives
  • Prestations médicales et paramédicales spécialisées, remise de la médication
  • Consultations psychiatriques
  • Liaison, information, conseil, soutien et collaboration avec les services sociaux, les hôpitaux, les médecins et pharmacies de la région
  • Orientation et accompagnement vers les institutions sociales et médicales et la région
  • Orientation et accompagnement vers les institutions thérapeutiques résidentielles
  • Soutien et orientation pour les proches de personnes consommatrices de produits psychotropes

Isabelle, fondatrice de Sweetch, nous explique pourquoi ce projet lui tient à cœur


Qu’est-ce qui t’a donné envie de te lancer dans cette aventure avec Entrée de Secours ?

Je trouve que ces gens font un métier formidable en aidant des personnes qui sont dans une période difficile.
Ils nous ont contactés et nous ont fait part de leur envie de faire un focus sur l’arrêt du tabac à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai. Nous n’avions aucune raison de ne pas leur apporter notre aide !
On propose un moyen efficace de sevrage tabagique, qui ne se fait pas dans la torture comme d’autres.
Je suis ravie de donner un coup de pouce pour ce beau projet.

En quoi ce partenariat s'inscrit-il dans les valeurs de Sweetch ?

Aider les gens à sortir d’une addiction qui leur détruit la santé, c’est ce que nous faisons tous les jours. Cette demande de partenariat a donc fait appel aux valeurs fondamentales de Sweetch.

Entretien avec Ariane, infirmière chez d’Entrée de Secours et initiatrice du projet


Comment est né "Entrée de Secours" ?

Dans les années 90, il y avait beaucoup de problèmes liés à l’héroïne, entre autres avec les scènes ouvertes comme à Zürich. Le Platzspitz était connu comme étant un lieu où jusqu’à 3000 toxicomanes suisses et étrangers venaient s’approvisionner et s’injecter la drogue en plein air. Cette place a été fermée en 1992.

A cette époque où l’on observait également une croissance exponentielle des cas de VIH dans la population toxicodépendante et où la seule « solution » était l’abstinence, il devenait indispensable d’offrir d’autres solutions et alternatives, telles que la vente ou la distribution de seringues et des produits de substitution (qui apparaissaient gentiment sur le marché).

Durant cette période naissait également la politique des 4 piliers :

  1. Prévention
  2. Réduction des risques
  3. Centres de thérapie postcure et de traitement
  4. Répression



Dans ce contexte d’évolution des mentalités, différents professionnels des addictions de la région – des médecins, intervenants sociaux et des politiques – se sont réunis pour tenter d’offrir un soutien et des solutions aux personnes toxicodépendantes. Il est important de souligner qu’il était alors difficile de trouver un médecin privé pour assurer la prise en charge. C’est donc de ce constat qu’est partie l’idée de monter un centre de prise en charge. L’antenne de Morges d’Entrée de Secours a vu le jour en 1997 et celle de Nyon en 2015.

Quels « corps de métier » travaillent à Entrée de Secours ?

  • Des intervenants sociaux / éducateurs
  • Des infirmières
  • Des médecins généralistes une fois par semaine pour les consultations / prescriptions
  • Un psychiatre qui fait le lien avec l’Hôpital de Prangins et pour des consultations
  • Un psychologue qui se rend à Morges pour des thérapies cognitivo-comportementales



Quel est le rôle d’Entrée de Secours ?

Avant tout le soutien et l’orientation.
Nous effectuons toujours un premier entretien pour évaluer la situation et la demande de la personne.
Il peut s’agir d’une simple demande de traitement, dans ce cas nous orientons la personne vers notre médecin, ou d’autres demandes où nous offrons des entretiens de soutien, de suivi, motivationnels et pouvons orienter les demandeurs vers des institutions postcures.

Quel est l’objectif principal d’Entrée de Secours ?

Nous accueillons la personne là où elle en est. L’objectif est défini par la personne elle-même. Il est toujours en lien avec l’addiction, même s’il s’agit parfois d’une simple demande de soutien administratif. Il peut également s’agir d’un soutien sous forme d’entretiens ou de traitement. Mais comme je l’ai dit, l’objectif est déterminé par la personne qui consulte.

Nous offrons également un soutien aux proches. Ils ont généralement peu d’espaces de parole. Nous offrons beaucoup d’écoute et donnons des explications par exemple sur ce qu’est une addiction, les comportements qu’elle peut engendrer, et la codépendance.

Sweetch et Entrée de Secours

Pourquoi avoir choisi de proposer le vapotage ?

On fait des semaines à thème et de prévention, comme par exemple l’alcool, l’hépatite C, etc. La cigarette électronique s’inscrit dans la réduction des risques liés au tabagisme.

La plupart des bénéficiaires sont fumeurs. Très souvent la fumée passe au second plan lorsque les personnes consomment des drogues illégales. Nous avons simplement pensé qu’il serait dommage que ces personnes se sortent de leur addiction et qu’elles meurent des suites du tabagisme.
Nous avons donc décidé de leur offrir une information quant aux risques liés à la cigarette et aux alternatives qui existent. On sait aujourd’hui que la vape est nettement moins nocive que la cigarette, elle nous paraissait être un bon moyen.

Nous avons commencé cette action il y a une semaine à Nyon et sommes ravis des résultats. Il y a eu un grand intérêt de la part de nos bénéficiaires. Nous espérons rencontrer le même succès à Morges.

Pourquoi avoir choisi Sweetch ?

Je suis moi-même vapoteuse et cela fait longtemps que j’achète le matériel chez Sweetch. A l’époque j’achetais les liquides en France, mais lors de la légalisation de la vente de nicotine en Suisse, j’ai également acheté ces produits chez Sweetch.

Je suis cliente du magasin de Nyon depuis son ouverture. J’y trouve de bons conseils, on y est bien orienté et le service est vraiment professionnel.
J’ai donc tout naturellement suggéré Sweetch comme partenaire, étant donné que c’est une société que je connais et en laquelle on peut avoir confiance.

D’ailleurs nous sommes très contents de cette collaboration. Nous avons reçu des explications complètes, avons beaucoup apprécié le contact que nous avons eu avec l’équipe et le matériel qu’ils nous ont mis à disposition.

Sweetch et Entrée de Secours

Conclusion


Une collaboration est née entre Entrée de Secours et Sweetch dans le cadre de la Journée Mondiale sans Tabac 2019. Entrée de Secours souhaitait informer ses bénéficiaires des risques liés au tabagisme et leur proposer une alternative plus saine. C’est dans ce contexte qu’ils se sont adressés à nous.

Nous sommes ravis de cette collaboration et d’avoir pu offrir notre soutien à cette belle initiative. Nous les remercions chaleureusement d’avoir pensé à nous et de nous avoir offert leur temps pour pouvoir réaliser cet article qui nous tenait à cœur.

Merci de votre lecture. A bientôt pour un nouvel article.

L’équipe Sweetch

Articles en relation

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire